Fiscalité et croissance: Test d’un effet linéaire au Maroc

Authors

  • Raid AFTATI Université Mohammed V
  • Abdellah ECHAOUI Université Mohammed V

Keywords:

Changement de structure, Croissance, ECM, Fiscalité, Pression fiscale

Abstract

Les essais menés sur la base des données marocaines et des données à correction d’erreurs, montrent l’existence d’une relation de long terme entre la fiscalité et la croissance économique avec un changement de dynamique en 2007.En effet, l’analyse montre la prédominance des impôts directs de 25% alors que, les impôts indirects nous participent qu'à hauteur de 15% à la croissance, ce résultat est bien évidemment contre notre intuition puisque, la majorité des experts confirment que les impôts directs sont les plus dommageables à la croissance. Par conséquent, un rééquilibrage du système fiscal marocain aura pour effet de stimuler la croissance économique à travers, notamment, l'élargissement de l'assiette fiscale pour couvrir une large couche sociale ne contribuant pas encore à la caisse du trésor public et une relecture de la politique d'ouverture commerciale pour optimiser les recettes des droits de douane.

Downloads

Download data is not yet available.

Published

2022-01-10

How to Cite

AFTATI, R. ., & ECHAOUI, A. . (2022). Fiscalité et croissance: Test d’un effet linéaire au Maroc. Revue Du contrôle, De La Comptabilité Et De l’audit , 5(4). Retrieved from https://www.revuecca.com/index.php/home/article/view/775

Issue

Section

Articles